Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Développer ses compétences ou se (re)mettre à niveau en vue de maîtriser les savoirs fondamentaux et les aptitudes minimales des métiers industriels : usinage, maintenance, chaudronnerie et soudure Réaliser un itinéraire compétence personnalisé et modulaire adapté à son profil et aux compétences déjà acquises Situer ses compétences personnelles, professionnelles, relationnelles et comportementales au regard des attendus des entreprises partenaires sur le parcours choisi Obtenir une formalisation complète de son parcours sous forme de passeport de compétences agrémenté de certifications et de badges de compétences numériques reconnus et réussis Intégrer à terme une entreprise du territoire nord alsacien et mosellan dans le domaine de l’industrie
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les enseignements suivis donnent les capacités : de fabriquer des éléments de tuyauterie destinés aux raccordements d’équipements industriels avec les alimentations en fluide, à partir de mesures prises sur site ou à partir d’un dossier de fabrication. d’assurer le montage et la mise en place (par boulonnage, pointage ou vissage) de ces éléments de tuyauterie, dans le respect des exigences de qualité, de sécurité et d’environnement. d’effectuer quelques opérations de réparation ou de maintenance Le (la) titulaire de la mention complémentaire « technicien(ne) en tuyauterie » intervient en fabrication à l’atelier et/ou sur chantier en France et/ou à l’international. Le (la) tuyauteur(se) réalise des travaux de fabrication, d’installation, de modification et de maintenance des réseaux de tuyauteries entrant dans la constitution des sites industriels (pétrochimie, agroalimentaire, santé, papeterie, cimenterie, centrale de production d’énergie, naval…) en service ou à l’arrêt. Le métier de tuyauteur(se) est notamment une spécialisation du métier de chaudronnier. Les réseaux de tuyauteries réalisés véhiculent des fluides (liquides, gazeux…) à des températures et à des pressions plus ou moins élevées en fonction des conditions de service demandées. Le métier de tuyauteur(se) s’est mécanisé dans les méthodes de débit et de manutention. L’utilisation des machines à commande numérique et de l’informatique pour l’ensemble des activités est courante. Le travail est réalisé en équipe, en amont avec les bureaux d’études et méthodes, et en aval avec le montage et le soudage.
S'abonner à RSS - Tuyauteur / Tuyauteuse